HISTOMOBILE

Marque :



ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

M’enregistrer - Se connecter

;



Page  34 / 36


Page 35 / 36 : 

Consommation d'huile moteur : résumé



par Jean-Claude Therace / Pierre Deschamps / Henry Malengrau


RÉSUMÉ

UNE CERTAINE CONSOMMATION D'HUILE EST NÉCESSAIRE À LA SANTÉ DU MOTEUR.

Il ne faut pas confondre CONSOMMATION (huile brûlée Dans le moteur) avec PERTES D’HUILE (fuites d'huile hors du moteur)

Les causes de consommation exagérée peuvent être :

  1. Passage d'huile dans la chambre de combustion :

    I) entre piston et cylindre

    II) le long des tiges de soupapes.


  2. Défaut de ventilation du carter.

  3. Remplissage incorrect du carter.

  4. Utilisation, réglage et état du moteur.

  5. Dilution de l'huile.

  6. Emploi antérieur d'une huile pas assez détergente.

  7. Les pertes d'huile se produisent souvent aux endroits suivants.

  8. Couvercle de culbuterie.

  9. Filtre à huile.

  10. Paliers extrêmes du vilebrequin.

  11. Joint de la pompe à essence.

  12. Bouchon de vidange.

LA CONSOMMATION D'HUILE EST TRÉS SENSIBLE AUX CONDITIONS D'UTILISATION.

... LA DÉTECTION DES PERTES D'HUILES ...

Lorsque l'on présume l'existence de pertes d'huiles, il y a lieu de procéder de la façon suivante :

  1. Procéder au nettoyage soigneux du bloc moteur, du carter d'embrayage, de la boîte de vitesse ainsi que des parties voisines de la coque (tablier, dessous de la planche des pédales, à-côtés). Ce nettoyage s'effectuera de préférence à l'aide d'un solvant ou d'un appareil à vapeur et sera suivi d'un essuyage soigné.


  2. Placer le véhicule au dessus d'une surface propre ou de préférence au dessus de feuilles de papier. Au bout d'un certain temps (une nuit p. ex.) on observera éventuellement la présence de taches d'huile qui se seront formées sous le véhicule. Compte tenu de leur localisation, un examen du compartiment moteur et du dessous du véhicule, placé sur une fosse bien éclairée, permettra généralement d'identifier l'origine de la fuite.


  3. Même si aucune fuite ne peut être décelée à l’arrêt, il y a lieu de vérifier si celles ci n'apparaissent pas lorsque le véhicule est en mouvement. Pour cela il faut procéder à un nouvel examen après avoir parcouru une certaine distance. Cette fois, en plus de la recherche de traces d'huile sous le véhicule, il faut examiner soigneusement toutes les surfaces intérieures du compartiment moteur. L'endroit où l'on découvre des traces d'huile n'est pas nécessairement la place où la fuite s’est produite. L'huile peut, en effet, avoir cheminé ou avoir été projetée par le violent courant d'air du ventilateur. La localisation de la fuite nécessite alors un sens d'observation et de déduction très aigu.


... CONTROLE DE LA CONSOMMATION D'HUILE ...

La détermination de l’importance réelle de la consommation d'huile d'un moteur est une opération relativement simple. Elle mettra parfois en évidence des valeurs très différentes de celles que l'on avait estimées de bonne foi.

Avant de commencer l'essai, il faut soigneusement examiner le moteur pour s’assurer qu’il n y a aucune perte d'huile, susceptible de fausser l'examen.

Procéder ensuite comme suit :

  1. Placer le véhicule sur un sol parfaitement horizontal. Repérer exactement l'endroit d'immobilisation pour pouvoir ultérieurement y remettre le véhicule.

  2. Porter le moteur à sa température normale de fonctionnement (environ 80 °C) et le vidanger immédiatement en le faisant égoutter pendant minimum 15 minutes. Recueillir toute l'huile dans un réservoir propre et sec.


  3. Peser le réservoir avec l'huile qu'il contient sur une balance donnant au minimum une précision de quelques grammes. Noter ce poids « A ».

  4. Verser complètement le contenu du réservoir dans le moteur et conserver le réservoir tel quel pour utilisation ultérieure (voir f).

  5. Effectuer avec le véhicule un parcours d'essai (de préférence quelques centaines de km), dans des conditions aussi proches que possible des conditions réelles d'utilisation et en s'abstenant d'ajouter de l'huile.


  6. Replacer le véhicule exactement dans la position qu'il occupait avant l'essai (voir a). Porter à nouveau le moteur à sa température de régime (voir b). Procéder à la vidange de l'huile dans les mêmes conditions en recueillant celle ci dans le même réservoir qu'il ne faut pas avoir nettoyé entre-temps.


  7. Peser à nouveau, sur la même balance, le réservoir avec l'huile qu'il contient. Noter ce poids « B ». La différence entre les poids « A » et « B » représente la quantité d'huile consommée.

    CALCUL de la consommation par 100 km.

    (A - B) x 100 / km

    N.B. : Si l'on désire établir la consommation d'huile par rapport à la consommation de carburant, on procède au plein du réservoir de carburant avant et après l'essai.


(© Jean-Claude Therace / Pierre Deschamps / Henry Malengrau)
#166

Page 36 / 36


Sommaire

Idée & conception © 1999-2011 van Damme Stéphane.


Join us on